TEST de Destiny 2 Au-delà de la lumière : Le jeu service dans toute sa splendeur !

Destiny 2 revient pour la sixième fois dans les colonnes TEST de Gameblog avec la nouvelle extension premium payante qui vient de débarquer sur PC, PS4 et Xbox One : Au-delà de la lumière. Est-ce un investissement qui vaut son pesant d’or (40€), ou tourne-t-on encore en rond ?

Commençons avec une bonne nouvelle : l’univers de Destiny évolue enfin. Vous vous souvenez des ténèbres qui poursuivent le voyageur, le pendant du Parasite de Halo dans le dernier bébé de Bungie ? Eh bien, ça y est, ils sont là. Ilo, Mars, Mercure et Titan sont tombés sous leurs coups, et ont disparu des planètes explorables en jeu. Elles reviendront épisodiquement selon le bon vouloir des développeurs, et le jeu de base se voit amputé d’une sacré partie de son contenu initial. Et c’est aussi une grosse ellipse qui préfigure des événements intéressants.

De somptueux panoramas.

Destiny 2.6

Pour mener la résistance, votre gardien, défenseur de la lumière, va partir enquêter sur Europe, un des satellites de Jupiter, presque entièrement constitué de glace à sa surface. L’occasion de croiser l’Exo inconnue, une vieille tête… connue, mais aussi de mystérieux monolithes qui semblent liés aux ténèbres, ainsi que toute une cohorte de déchus convaincus qu’ils vont pouvoir gagner une guerre avec les pouvoirs des ténèbres. Inutile de vous préciser que l’endoctrinement en mode « moissonneurs » n’est jamais très loin. Ce pitch est des plus intéressants, et même si ce ne sont que les prémices de quelque chose de plus grand, on est vraiment ravis d’enfin voir évoluer cet univers vers ses enjeux les plus primordiaux.

Non, nous ne sommes pas dans Demon’s Souls !

Europa Parc

Europe, le décor choisi pour faire évoluer cette histoire, est une géante de glace. La topographie y est assez grandiose, et offre des panoramas assez fous, mais on peste quand même un peu contre le blizzard qui peut se montrer pénible dans certains déplacements à moto-jet ou en combat. La zone est assez vaste, équivalente à celle d’un « gros » DLC dans l’univers Destiny. Elle proposera son lot de quêtes, de secteurs oubliés et autres événements publics. Si la mission principale va pouvoir se boucler en quelques heures, en termes de contenu inédit avec Au-delà de la lumière, on est sur quelque chose d’assez équivalent à Renégats, ce qui est plutôt une bonne chose. Et au final, avec la présence de quelques vieilles zones, du Bastion des Ombres et de Renégats justement, les joueurs qui ont tout acheté depuis le début ont encore pas mal de chose à faire sans trop tourner en rond entre le PvP et PvE. On ne pourra pas en dire autant pour les joueurs « free to play gratuit » qui n’ont plus accès qu’à une grosse démo…

Il est bien gros lui !

Destiny Online

Si vous n’aviez pas lancé le jeu depuis le Bastion des Ombres, vous allez récupérer une partie de votre stuff et votre héros monté au niveau 1050. Destiny 2 ne s’encombre plus que du niveau de lumière, et votre personnage ne passera que des rangs saisonniers destinés à disparaître avec la prochaine mise à jour. Quelques nouvelles fonctionnalités côté RPG sont de la partie, comme la possibilité d’insérer des buff dans la coque de son spectre, ou encore un nouveau pouvoir de doctrine, la stase, assez dévastatrice. Elle ne sera pas de trop pour venir à bout de la campagne, plutôt difficile, avec quelques nouveaux ennemis : on vous conseille de ne pas la rusher et de level up un peu à côté. Destiny 2 est toujours un super RPG et la construction du stuff de son héros reste passionnante.

La stase est assurément une arme dévastatrice.

MAJ automatique

Aussi au programme, un nouvel assaut, mais aussi un Raid qui devrait débarquer mi-décembre, ce qui vous laissera le temps de vous préparer. Si le jeu ne s’accompagne pas de nouveaux trophées ou succès, on notera la présence de nouveaux triomphes et d’une saison de la traque qui récompensera votre avancée dans les rangs saisonniers. Enfin, si les chargements sont toujours très longs sur PS4 PRO, on attends avec impatience de voir ce que donneront les patchs PS5 et Xbox Series qui devraient eux aussi pointer le bout de leur nez très bientôt…

No votes yet.
Please wait...