Ocarina of Time : Une version bêta livre de nombreux secrets du jeu lors de son développement

Dans la (courte) histoire du jeu vidéo, peu de titres auront été aussi attendus que The Legend of Zelda : Ocarina of Time. Accueillies avec une ferveur à la hauteur de l’impatience des joueurs, les premières aventures en 3D du plus célèbre des Hyliens continuent de faire parler d’elles, plus de 22 ans après leur sortie. Listen ! 


À voir aussi : Ocarina of Time : Une vidéo promo dévoile des idées abandonnées par Nintendo


Il y a quelques jours, un compte Twitter di nom de Forest of Illusion dévoilait être en possession d’une cartouche Nintendo 64 en forme de prototype, qui remonterait selon leurs estimations au SpaceWorld 1997, le salon de Nintendo qui se tenait alors au mois de novembre. Et si l’étiquette de ladite cartouche mentionne explicitement F-Zero X, son examen a permis de révéler de nombreux assets d’Ocarina of Time, dans une version encore en pleine gestation

« Seule la mémoire des jours anciens n’est pas altérée »

Il n’en fallait pas plus aux internautes pour se jeter avec appétit sur les fichiers, et disséquer avec la précision d’un archéologue les différences avec la version finale que nous connaissons tous. L’examen minutieux de cette cartouche a d’abord permis de mettre au jour quelques items finalement suuprimés :

Voici des items de la bêta ! Une carapace mystérieuse, un set de six sorts magiques, de nouveaux types de flèches, un bracelet argenté, un ocarina serti de pierres, et quelques autres changements.

Les trois pierres ancestrales récoltées par Link devaient visiblement venir se loger dans l’instrument éponyme, mais l’objet le plus étrange reste sans doute ce drôle de pagne, sur lequel nous vous laisserons gloser. Les sorts devaient quant à eux permettre à Link de projeter du feu ou de se téléporter, voire même de se transformer en fée, comme dans The Adventure of Link ! 

Comme vous pouvez le découvrir dans notre lecteur vidéo, des joueurs sont même parvenus à exploiter la ROM pour explorer les versions encore en développement du cimetière, du Village Cocorico et de la Plaine d’Hyrule. Attention les yeux : c’est brut de décoffrage. 

Encore plus fou : l’examen des fichiers textes a permis de découvrir les premières versions de l’aventure. Initialement, Link devait secourir sa fée avant de l’obtenir : Navi était alors coincé à l’intérieur de l’Arbre Mojo, après que Ganon lui ait jeté un sort. Un autre texte laisse entendre que le joueur aurait pu choisir de librement se rendre à la Montagne de la Mort ou au Domaine Zora après avoir triomphé du premier donjon, un choix qui sera abandonné au profit d’une progression pus encadrée. 

Il ne vous reste plus qu’à aller faire un tour dans notre galerie d’images pour profiter de quelques visuels tirés de cette exploitation, nous sans vous dire qu’il est quand même un peu fou qu’un jeu sorti en 1998, aussi marquant soit-il, continue de faire l’actualité en 2021…

No votes yet.
Please wait...