Square Enix confirme que Marvel’s Avengers n’a pas répondu aux attentes

Si les résultats semestriels de Square Enix étaient très positifs dans l’ensemble grâce notamment aux jeux mobile et aux MMO, le segment HD Games qui dans le langage de l’éditeur correspond aux jeux consoles et PC avait réplongé dans le rouge quelques mois après les importants bénéfices causé par le lancement de Final Fantasy VII Remake. Et malgré un démarrage flatteur dans les charts aux États-Unis, c’est bien Marvel’s Avengers qui est responsable de cette perte opérationnelle de 55 millions d’euros. Comme le confirme le PDG Yosuke Matsuda, les ventes du jeu au 30 septembre 2020 étaient inférieures aux attentes et insuffisantes pour amortir les coûts de son développement.

« En plus de l’amortissement des coûts de développement du jeu, un autre facteur important associé au titre était le fait que nous avons entrepris une grande campagne de publicité au moment de son lancement pour rattraper les retards dans nos efforts de marketing causés par la pandémie de COVID-19. Il reste un certain montant de coûts de développement à amortir au troisième trimestre fiscal, mais nous voulons les récupérer en augmentant nos ventes à l’avenir« , a commenté Yosuke Matsuda lors d’un échange avec un investisseur daté du 6 novembre mais dont la retranscription vient seulement d’être publiée en anglais.

Et pour cela, il va falloir espérer remonter la pente grâce au programme de mises à jour qui prendra forme le 8 décembre avec la sortie du chapitre gratuit célébrant l’arrivée du premier personnage additionnel, Kate Bishop. « Nous espérons compenser les faibles ventes initiales en offrant des contenus additionnels de taille pour accélérer nos ventes« , confirme Yosuke Matsuda. Même si certains indicateurs comme la fréquentation quotidienne du jeu sur Steam ne donnent pas forcément envie de partager l’optimisme du PDG, il serait de bon ton de laisser le temps à Crystal Dynamics de relancer la machine, d’autant que le jeu doit encore être otpimisé pour les nouvelles consoles l’année prochaine.

Rappelons qu’en dépit de ce lancement raté, Square Enix anticipe pour l’exercice annuel clos le 31 mars 2021 un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros, un bénéfice opérationnel de 326 millions d’euros et un bénéfice net de 196 millions d’euros, ce qui pourrait faire de cette année fiscale la meilleure de son histoire.

No votes yet.
Please wait...